Accueil


Location pour votre séjour, dans un cadre idylique

Luchon, déjà connu à l’époque romaine sous le nom « d ‘  Illixo » pour ses bains chauds, offre un riche passé culturel dont témoigne son architecture de style Napoléon III. Ses thermes du XVIII ième siècle (voir photo), son casino et ses hôtels Hausmaniens du XIX ième siècle donnent un cachet particulier à cette ville d’eau au riche passé. Et même si vous ne croiserez plus l’impératrice Eugénie, le prince de Galles, le roi des Belges, le Bay de Tunis, le comte Russel, Lamartine, Flaubert, Edmond Rostand, Rosemonde Gérard, Sarah Bernhard, Sacha Guitry ou Yvonne Printemps, Luchon conserve un charme désuet propre aux villes d’eau.

Le thermalisme n’est bien sûr pas la seule activité développée en ces lieux.

Des loisirs plus actifs que le thermalisme s’offrent à vous à partir de la « villa des roses » et du « châlet Jean-Louise » (randonnée, VTT, pêche à la truite, escalade, golf, tennis, ski, cyclotourisme, vol à voile ou parapente, pour les plus intrépides).

Les environs, Saint-Bertrand de Comminges (voir photo), le grand hôtel de Superbagnères, l’Hospice de France, la vallée du Lys, le val d’Aran, les églises romanes des vallées d’Oueil et du Larboust, la vallée de la Barousse, Saint-Béat et son festival de sculpture, les cols pyrénéens de Peyresourde, du port de Bales ou du Portillon, les stations de ski de Superbagnères, des Agudes ou de Bourg d’Oueil offrent un éventail de balades pour lesquelles la « villa des roses » ou le « châlet Jean-Louise » pourront vous servir de «camp de base ».

Pour les passionnés de montagne de nombreux pics de plus de 3000 mètres ( Aneto, Perdiguére, Royo, Maupas, Spijeoles, Seihl de la Baque, Lezat, Queyrat, Boum, Crabioules, Mulier, Russel, Maladetta, dent d’Albe) offrent des courses inoubliables.

Venez découvrir Luchon et le Haut Comminges.